Boulettes en cocotte

Elle est pas belle ma cocotte pleine de sauce qui a giclé partout ?!?Moi cette photo elle me met direct l’eau à la bouche et elle illustre bien qu’il faut porter un tablier quand on cuisine !!

Ce soir sur le blog, une vraie recette mitonnée avec amour, pleine de bonnes choses et de saveurs (oui, oui, rien que ça…). Alors forcement si on veut mettre tout ça dedans, ça prend un peu de temps. On peut en gagner du temps en utilisant des haricots blancs déjà cuits, en conserve ou bocal. Mais c’est le seul moment ou on peut grappiller du temps car pour les autres étapes, il faut y passer et c’est ça qui va donner à ce plat son goût de miam miam ( c’est bon là, je l’ai bien vendu ?)

J’ai utilisé des haricots blancs secs géants que j’ai ramené de Grèce (je les avais déjà utilisé ici). Du coup, je les ai fait tremper 24 heures car il y en a beaucoup et qu’ils sont énormes puis pour la cuisson, elle a prit 4 heure et ça valait le coup car j’ai trouvé qu’ils se tenaient très bien en cuisson cocotte.

Alors oui, il y a plein d’ingrédients, ma liste est indicatives, si à la place de la courgette tu veux mettre une aubergine, si t’as pas de menthe séchée mais de la fraîche etc… vas-y lance-toi !

J’ai eu du mal à trouver un titre pour cette recette, je voulais l’appeler « cocotte de l’amour » mais finalement non… D’autres idées, je suis preneuse en commentaire !!!

Donc pour ceux qui veulent faire honneur à leur cocote, si tu veux bluffer belle-maman ce dimanche, parce que j’ai tellement bien vendu la recette que t’es direct prêt à noter ta liste de courses, pour le plaisir de me lire (il y en a bien un qui prend cette option ?!), voici la recette :

Pour 4 personnes

pour les boulettes :

300gr viande hachée de boeuf

1 cuillère à café d’ail en poudre

1 cuillère à café d’origan

1 cuillère à café de menthe séchée

1 cuillère à café de paprika fumé

1 oeuf

2 cuillères à soupe de chapelure2 cuillère à soupe d’huile neutre (de pépin de raisin par exemple)

pour le reste :

300gr de haricots blancs secs ou 800gr de haricots blancs en conserve ou bocal

2cuillères à soupe d’huile d’olive

1cuillère à café d’origan

1 cuillère à café de paprika fumé

3 feuille de laurier

1 oignon

1 carotte

1 courgette

1 cuillère à soupe de concentré de tomate

1 conserve de purée de tomate (400gr)

40cl d’eau

La veille, on fait tremper les haricots blancs secs dans un grand volume d’eau au moins 12 heures (24 heures pour les haricots géants). Si on opte pour des haricots déjà cuits, on les mettra directement dans la cocotte au moment de la cuisson. Une fois que les haricots ont bien été réhydratés, les mettre à cuire dans un très grand volume d’eau sans sel !! Attention c’est très important, sinon ils vont rester durs. On salera plus tard dans la cocotte. On laisse cuire à petits bouillons durant 2 heures où jusqu’à ce qu’ils soient tendres (4 heures pour des haricots géants).

On prépare les boulettes : la recette est très « bêtes », on mélange tout ensemble sauf l’huile! Et on vient former de belles boulettes de la taille d’une noix. On mouille ses mains, ça aide à bien les former. Les mettre 30 minutes au frigo comme ça elles se tiendront bien à la cuisson. Dans une poêle, mettre à chauffer l’huile et faire cuire les boulettes. Tout d’abord, bien les faire dorer de tous les côtés durant 5 minutes puis on baisse la puissance de feu et on continue de cuire 10 minutes. Réserver.

En cocotte ! Émincer l’oignon et le faire revenir dans l’huile d’olive. On ajoute la carotte et la courgette coupée en gros morceaux. On touille bien et on fait cuire 2 minutes. On ajoute le concentré de tomate, l’origan et le paprika et on fait colorer encore 2/3 minutes. Ajouter ensuite la tomate en purée et 20 cl d’eau. Couvrir et faire mitonner à petits bouillons durant 30minutes. Puis on hume les sublimes senteurs et on ajoute 20 cl d’eau et les haricots (secs qui ne le sont plus ou en boîte). On mélange bien, on couvre de nouveau et on fait cuire 30minutes. Et enfin dernière étape, ajouter les boulettes et finir de cuire toujours à couvert 30 minutes. Déguster bouillant parce que c’est trop bon ! Et je dirai même, déguster le lendemain c’est encore meilleur !

Des questions, des suggestions, juste un petit truc à dire ? Commente !

 

2018-04-19T19:21:33+00:00 19 Avr 2018|0 Comments

Leave A Comment